Les éléphants ont-il une personnalité ?

Une étude sur un troupeau d’éléphants en Afrique a ouvert le processus de classification de leurs personnalités. Les psychologues utilisent de nombreuses façons différentes pour observer les personnalités humaines. L’un des plus courants est le modèle à cinq facteurs :

  • Ouverture (de curieux à prudent),
  • Conscience (d’efficace à facile)
  • Extraversion (de sortant à solitaire),
  • Convivialité (du sympathique au froid)
  • Le névrosisme (de sensible à sécurisé et confiant).

Dans le cas des éléphants, les scientifiques ont examiné quatre dimensions de la personnalité:

  • le leadership
  • la gentillesse
  • l’enjouement
  • la fiabilité.

La personnalité dominante chez les éléphants

La personnalité la plus forte qui a émergé chez les éléphants était celle du leadership. Mais parmi les éléphants, le leadership n’est pas établi par la domination, comme dans beaucoup d’autres espèces, y compris les humains, mais par le respect acquis en montrant l’intelligence et en résolvant les problèmes.

Ceci est inhabituel chez les animaux. Normalement, la dominance est l’élément principal du leadership chez les chiens, les macaques, les chimpanzés et beaucoup d’autres. Ce que nous trouvons chez les éléphants, c’est qu’il s’agit plus de leur capacité à obtenir un accord. Le leadership n’est pas égal au pouvoir ou à l’affirmation chez les éléphants, mais illustre le respect accordé aux individus en fonction de leur capacité de résolution de problèmes et de leur permissivité sociale.

Ce n’est que le début de ce qui sera une étude beaucoup plus longue. Une fois adultes, les mâles n’ont pas tendance à rester en permanence avec le troupeau. Nous ne savons pas encore grand-chose sur les types de personnalité chez les mâles. Mais ils développent de fortes amitiés et les mâles plus âgés ont tendance à encadrer les plus jeunes, qui les suivent et apprennent d’eux.

Voici trois traits de personnalité clairs qui pourraient être utilisés pour expliquer le comportement d’un éléphant.

L’attention

L’attention est liée à la façon dont un éléphant agit et perçoit son environnement. La sociabilité décrit comment un éléphant cherche à être proche des autres éléphants et des humains, et comment ils sont populaires en tant que partenaires sociaux. L’agressivité montre comment un éléphant agit vigoureusement envers les autres éléphants et combien il interfère dans leur interaction sociale.

Des chercheurs ont rencontré des éléphants qui étaient clairement plus curieux et courageux que d’autres. Par exemple, ils ont remarqué qu’ils essayaient toujours de voler les pastèques qui étaient censées être des récompenses.

La coexistence des genres

Deuxièmement, il est intéressant de noter qu’il n’y a pas de différences notables de personnalité entre les éléphants mâles et femelles. Ceci est surprenant étant donné la dynamique de genre des troupeaux d’éléphants d’Asie – les femelles coexistent dans les unités familiales, tandis que les mâles ont tendance à s’éloigner du troupeau pendant l’adolescence.

L’attachement à des groupes sociaux

 

Troisièmement, les chercheurs ont souligné les similitudes entre les personnalités humaines et les éléphants, qui ont tous deux évolué pour survivre dans des groupes sociaux complexes.

Les éléphants et les humains ont de nombreuses caractéristiques similaires dans leur histoire de vie et leur comportement. Vivre dans des environnements sociaux complexes pourrait être une raison pour laquelle les deux espèces ont développé des structures de personnalité aussi complexes.