Les machines de l’île bientôt à Toulouse !

Pour célébrer l’ouverture d’un nouveau lieu pour ces machines mécanique dans la ville rose, les machines de l’île déambulerons une semaine avant l’inauguration.

En novembre 2018, les machines de l’île feront le show dans la ville de Toulouse du jeudi 1er au dimanche 4 novembre, une semaine avant l’arrivée officielle de la compagnie La Machine. Quatre jours de spectacles sont alors prévues avant l’inauguration de la Halle aux machines.

Que nous cache François Delarozière ?

Ce sera l’occasion de voir déambuler le Minotaure, ce mastodonte de 47 tonnes, au coeur de l’oeuvre “Le Gardien du temple”. Cependant François Delarozière, est resté très secret sur les détails du spectacle. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il se produira dans les rues historiques de la ville et que le centre-ville ressemblera à un véritable Labyrinthe.

Ce petit aperçu dévoilé sur les réseaux sociaux a laissé de nombreuses personnes sur leurs faims ! Le directeur de la compagnie souhaite absolument cultiver le suspens pour un spectacle grandiose !

L’inauguration de la Halle se déroulera du 9 au 11 novembre.

L’inauguration de ce nouveau lieu permettra au Minotaure d’y élire domicile, tel le Grand éléphant trône sur la ville de Nantes. Cher Nantais, ne t’inquiète pas, puisque ce nouveau lieu ne signe pas le départ des machines de l’île qui compte bien réaliser son projet de l’arbre aux hérons !

La Halle de la machine sera avant tout un lieu d’exposition et de préparation des machines avant leur départ dans le monde entier pour des représentations. Ce ne sont pas moins de 220 000 personnes attendus en 2019, sur les 278 jours d’ouverture des lieux.

La ville de Toulouse intègre ce projet dans un tout nouveau lieu : La piste des géants. En effet, la ville très connue pour son histoire aéronautique avec Airbus ville a consacré un lieu de mémoire des premiers temps de l’aéronautique. La Halle de la machine trônera à côté de cet autre géant. Un autre concept, de ce même grand projet, sont les jardins de la ligne a déjà été inauguré en 2017.

Un coût important pour une attractivité touristique renforcée

Le projet de la Halle de la machine coûte environ 14 millions d’euros, l’aménagement intérieur a été chiffré à 1,08 millions d’euros. Pour faire vivre les lieux, la ville va investir 577 000 euros chaque année. Le Minautore, quant à lui est estimé à 2,5 millions d’euros, s’ajoute ensuite le coût des quatre jours de spectacles (2 millions d’euros). La ville de Toulouse a donc employé les Grands Moyens pour faire installer la compagnie La Machine sur son territoire.

Cependant, beaucoup de retombées économiques sont à prévoir pour l’aménagement d’un tel projet. En effet, la culture a été un facteur d’attractivité économique pour la ville de Nantes depuis l’installation du Grand éléphant. Cela a booster l’attractivité touristique de la ville de Nantes pour permettre de rayonner à l’international.

A Nantes, un touriste dépenserait en moyenne 35 euros en plus de sa visite sur les lieux !

En tout cas, l’éléphant du web a hâte de découvrir ses nouveaux lieux et la ville de Toulouse. Pour cela, rendez-vous en novembre 2018 !

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 1 reviews
by Anonymous on Blank Business Name

J'espère que les machines de l'île resteront à Nantes pour longtemps ! En tout cas c'est encore une fois un très beau projet !