La reproduction des éléphants

Les éléphants sont des animaux fascinants : à mi-chemin entre les hommes (pour leur intelligence, leur longévité, leur mémoire) et les animaux, ils ne font rien comme les autres mammifères. Découvrez comment ces animaux vivent et se reproduisent.

L’éléphant, un animal social

Les éléphants sont des animaux sociaux qui vivent en troupeaux. En général, les troupeaux sont des groupes familiaux qui comptent une dizaine d’individus (jusqu’à 40 selon les espèces), mais on peut également trouver des clans (composés de plusieurs groupes familiaux) pouvant aller jusqu’à 70 individus. Ces groupes d’éléphants ont une particularité : ils sont composés uniquement de femelles et de jeunes éléphanteaux ! En effet, ce sont les femelles qui mènent le clan : elles sont appelées “matriarches”. On dit d’ailleurs que les éléphants vivent dans des “sociétés matriarcales”. Une famille d’éléphant est donc composée d’une matriarche, de ses filles, et des éléphanteaux mâles et femelles. Mais alors, où sont passés les mâles ? Il faut savoir que les éléphants mâles ont un comportement très différent de celui des éléphants femelles. Les jeunes mâles quittent le groupe vers 10 ans, âge auquel l’éléphanteau est considéré comme adulte. Indépendants, ils vivent d’abord en solitaires avant de se joindre à d’autres hordes de mâles, appelés “bulls” (taureaux). Ces alliances sont souvent temporaires. Ce n’est que pour se reproduire que les mâles se rapprocheront des femelles.

Contrairement aux mâles, indépendants et solitaires, les femelles sont très sociables : elles n’hésitent pas à se rapprocher d’autres groupes d’éléphants ne faisant pas partie de leur cercle familial, et communiquent activement, que ce soit pour renforcer les liens entre les membres du groupe ou communiquer avec les jeunes (les rassurer, leur montrer des marques d’affection, ou même les gronder !). Il a été avéré que les éléphants ont une très bonne mémoire et n’oublient jamais un visage, même après plusieurs années de séparation. Ils peuvent, de plus, faire preuve d’émotions telles que la tendresse envers des membres de leur famille ou la tristesse (les éléphants sont capables de pleurer !), et ils manifestent du respect pour leurs morts.

Le cycle de reproduction de l’éléphant, de la maturité sexuelle à la mise bas 

A l’âge de dix ans, l’éléphanteau (mâle ou femelle) est considéré comme adulte : c’est aussi à ce moment-là que ses fonctions reproductrices commencent à se mettre en place. En général, l’éléphant peut commencer à s’accoupler vers 12 ans et atteint sa maturité sexuelle vers 15 ans. Cependant, la plupart des éléphants mâles ne se reproduisent qu’aux alentours de 30 ans, lorsqu’ils sont suffisamment imposants pour pouvoir affronter d’autres mâles, et donc, conquérir des femelles.

Le mâle éléphant est polygone, ce qui signifie qu’il peut se reproduire avec plusieurs femelles. Pour que l’accouplement ait lieu, la femelle doit être en oestrus (ou chaleurs) et le mâle en rut. Durant la parade nuptiale, la femelle se signale au mâle par le biais de messages sonores (au moyen d’infrasons inaudibles pour l’homme ou de barrissements bruyants), chimiques (par le biais de phéromones, des molécules qui renseignent sur son état physiologique), et physiques (au moyen de postures particulières : enroulement de trompes, promenades côte-à-côte avec le mâle, etc.). La fin de la parade nuptiale marque le début de l’accouplement : la femelle s’immobilise et laisse le mâle la monter. L’accouplement est très bref, entre 20 et 30 secondes.

La gestation dure près de deux ans (entre 20 et 22 mois, soit 650 jours !) : c’est la plus longue gestation chez les mammifères terrestres. L’éléphant femelle peut mettre bas tous les 3 à 5 ans, et donner naissance à un seul éléphanteau à la fois, les jumeaux étant très rares. Au cours de sa vie (l’éléphant pouvant vivre jusqu’à 70 ans), l’éléphante met au monde entre 5 et 12 petits. Dès qu’il naît, l’éléphanteau se met debout pour commencer à développer des muscles et être réactif en cas d’attaque de prédateur. L’éléphanteau tète sa mère pendant près de cinq ans, et vit dans la horde matriarcale jusqu’à dix ans. Si c’est un mâle, il quittera le groupe, et si c’est une femelle, il restera dans le cercle familial aux côté des autres éléphantes. 

Le saviez-vous ?

  • L’éléphanteau naît aveugle.
  • À sa naissance, l’éléphanteau pèse entre 90 et 120 kg en fonction de l’espèce, et durant sa première année de vie, il prend 1 kg par an !
  • L’éléphante est capable de procréer jusqu’à l’âge de 50 ans.

Cet article de l’éléphant du web vous a plus ? Découvrez sans plus attendre notre super guide de l’éléphant du web !

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 3 reviews
by Anonymous on Blank Business Name

Très bel article !

by Anonymous on Blank Business Name

Merci à l'éléphant du web pour ce super "guide" concernant la reproduction de ces puissants pachydermes !

by Anonymous on Blank Business Name

Merci l'éléphant du web pour toutes ces recherches... L'éléphant d'afrique a les mêmes caractéristiques que celui d'Asie vous pensez?